Deux bâtiments en dialogue avec le paysage 

L’ilot MA11 est dans une situation singulière et stratégique. Il constitue avec le « Sémaphore » une porte du quartier face au nouveau pont Tabarly. Notre travail s’attachera à établir un dialogue avec le bâtiment existant et également à faire la synthèse entre l’échelle géographique, le signal urbain et l’échelle domestique des espaces de travail et des logements.

Nous pensons que les attributs d’usage, inscrit en façade et au service des habitants et des usagers, doivent participer à l’écriture de l’identité du bâtiment. Sa position en regard de la Loire, la géographie du site, lui donne l’assurance de vues lointaines offertes, et font de ce bâtiment un promontoire unique.

Si l’ilot MA13 est plus homogène en termes de programme, il abrite néanmoins des usages partagés qui sont là encore l’occasion d’installer un dialogue entre la ville et l’usage dans la distinction entre la cellule privé et l’espace partagé : services, accueil, espace de restauration commune, zones de détentes collectives… Autant de lieux spécifiques susceptibles d’offrir une identité particulière à ce programme dans sa relation à l’environnement proche et lointain : la voie ferrée, la Loire, le Parc et les bâtiments voisins.