PISCINE PAUL ASSEMAN À DUNKERQUE 

Le complexe aquatique Paul Asseman se transforme, à la mesure de la ville. Ici à Dunkerque, c’est bien de ce double enjeu qu’il s’agit : Restructurer la piscine pour en faire un équipement de très haut niveau sportif et l’inscrire dans une dynamique urbaine attentive à sa mutation et aux potentialités de son site.

- Sur la place, une longue verrière, qui forme façade et accueil en inscrivant la pente nécessaire du socle à l’intérieur du dispositif architectural, sans exclure les personnes à mobilité réduite, sans créer d’appendice entre le socle et la ville mais en constituant une longue promenade inclinée à l’intérieur de l’épaisseur de lumière que constitue le hall. Cet espace en pleine terre pourra accueillir des arbres de hautes tiges.

- L’équipement de loisirs se développe sous les fines palmes orientées au Sud de sa toiture entre le jardin des plages extérieures à l’Ouest et la terrasse de l’administration à l’Est.

- Au centre, une longue verrière, qui à l’instar du hall innerve de lumière le cœur de l’édifice entre l’espace de loisir et les gradins de l’équipement sportif pour distribuer naturellement le bassin d’entrainement et la cafétéria récemment rénovés (tranche 1)

- Sur le jardin Fenelon, l’équipement sportif de compétition qui, bien qu’il se trouve au Sud de la parcelle, s’oriente par l’intermédiaire des palmes de sa couverture vers le Nord pour offrir une lumière uniforme aux nageurs.

Ainsi, le bâtiment accompagne son orientation urbaine, d’une stratification fonctionnelle, d’orientations lumineuses adaptées aux services des pratiques sportives et de loisirs de l’équipement.