Footbridge over the river têt 

La reconquête de la Têt installe non seulement le fleuve au cour du développement urbain, mais donne ici l’occasion de créer du véritable parc urbain en creux, dans le lit du fleuve. La passerelle y puise son sens et sa raison. Il s’agit ici de relier le Nord au Sud et de créer un lien urbain et paysager direct avec le parc du fleuve.

Nous avons souhaité orienter transversalement l’ouvrage en adjoignant au tablier droit situé dans l’axe urbain, un tablier courbe s’ouvrant en balcon sur l’Est et la vue vers la magnifique géographie des Pyrénées ; celle qui donne justement naissance à la Têt et qui explique le lien territorial qu’offre le fleuve entre montagne et méditerranée.

Ainsi le tablier s’ouvre sur le paysage et permet d’installer au sein de la promenade un lieu de rencontre, de repos et de contemplation. Cette asymétrie transversale de tablier vient en écho de l’orientation, des vues, et de la géographie dans laquelle s’installe la passerelle.